Collectif

ANTHONY BOULLONNOIS
Fondateur du collectif Pampa, il se forme aux Cours Florent dans le cadre de la Classe Libre avant d’intégrer le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris. Il joue dans Platonov mis en scène Benjamin Porée (Odéon – Théâtre de l’Europe 2012, Théâtre de Vanves). Il joue également dans La Salle d’attente, une adaptation de Catégorie 3.1 de Lars Norén mise en scène Krystian Lupa (Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre national de la Colline). Il joue dans Trilogie du Revoir, mis en scène Benjamin Porée d’après le texte de Botho Strauss, durant le Festival in d’Avignon 2015. En novembre 2016 et avril 2017 il joue dans la variation autour de La Mouette d’Anton Tchekhov, Le rêve est une terrible volonté de puissance, mis en scène par Benjamin Porée. Il joue dans tous les spectacles du collectif Pampa.


MATTHIEU DESSERTINE
Fondateur du collectif et festival PAMPA, il passe par la classe libre des Cours Florent avant d’intégrer le CNSAD. Il travaille avec Jean-Pierre Garnier dans La Coupe et les lèvres en 2010 au théâtre de la Tempête, et avec Benjamin Porée dans Une Saison en enfer d’Arthur Rimbaud en 2014, mais surtout avec Olivier Py dans Les Enfants de saturne en 2009, puis il est Roméo dans Roméo et Juliette au Théâtre de l’Odéon-Théâtre de l’Europe en 2011, Orlando dans Orlando ou l’Impatience (Festival IN Avignon, Théâtre de la Ville) et Edgar dans Le roi Lear, créé en Juillet 2015 dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes – Festival IN d’Avignon. Il tient actuellement le rôle principal dans État de siège d’Albert Camus mis en scène par Emmanuel Demarcy-Mota au Théâtre de la Ville. Au cinéma nous le retrouvons dans le dernier film de Michel Hazanavicius Le Redoutable, sélectionné au Festival de Cannes, puis dans Dieux, le film de Cosimo Terlizzi avec notamment Ricardo Scarmarcio. En août 2016 il met en scène Alice ou quel genre de problème te pose le fait d’être un lapin ?, spectacle tout public adapté du roman de Lewis Caroll, Alice au Pays des Merveilles, dans le cadre du festival Pampa avec le collectif Pampa.


JESSICA DALLE
Jessica commence sa formation de comédienne au Cours Simon et intègre en 2006 le Conservatoire Erik Satie (Paris 7e) puis le Conservatoire Jean-Philipe Rameau (Paris 6e) en 2008. En 2013 elle est diplômée du Conservatoire National D’Art Dramatique de Paris. Parallèlement à ses études, elle met en scène plusieurs pièces dont Léonce et Lena de George Buchner, Le Traitement et Atteinte à sa vie de Martin Crimp, puis Souffle, création à partir du Faust de Goethe. Elle développe dans ses spectacles des partitions sonoressingulières et considère l’espace du plateau comme le lieu d’un imaginaire démesuré. Ses projets ont été soutenus par la MPAA, le Théâtre Marigny, La Nef manufacture d’utopies, Le théâtre de Verre… En 2017, elle décide de reprendre un travail qu’elle avait mené au CNSAD sur Le Fou et la nonne de Witkiewicz. Cela fait deux ans qu’elle conçoit le dispositif artistique de Walpurg- tragédie


MALLORY DUHAMEL
Actuellement à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art et Technique du Théâtre, en conception lumière dans la promotion Jalila Baccar – Fadhel Jaibi, et en sortira en 2017. Il a travaillé au festival de marionnette de Montréal, Les Trois jours de Casteliers, où il rencontra Mathieu Guertin. Il suivit le travail de Marie-Christine Soma et Daniel Jeanneteau sur le spectacle Trafic. Il fit la conception lumière de Notre Père spectacle de Guillaume Gatteau, ainsi que En Attendant Godot de la compagnie Le Chiffon Rouge mise en scène par Michèle Fortunato. Il intégra le collectif Fugace, regroupement d’artiste et de technicien de l’audiovisuel, pour travailler sur deux courts-métrages réalisés par Baptiste Grandin. Actuellement en projet sur la fête des lumières de Lyon où il co-conçoit l’illumination des anciens bâtiments des archives des Lyon, et également en travail sur le prochain spectacle d’Aurélien Bory


DAVID HOURI
Après la Classe Libre, David entre au CNSAD. Il tourne dans Les saveurs du palais (Christian Vincent), Le beau monde (Julie Lopes-Curval). Au théâtre, on le voit dans La salle d’attente (mes Krystian Lupa – Théâtre Vidy-Lausanne, Festival Les Nuits de Fourvière à Lyon, Reprise au Théâtre National de la Colline, tournée Spectacle Jeune Théâtre National). Dans Masculin Féminin et Nos serments (mes Julie Duclos – Festival Plein Feux sur la Jeune Création au Théâtre de l’Opprimé, Théâtre de Vanves, Théâtre 95, CDN de Besançon Franche-Comté / Reprise au théatre de La Colline en 2015). Dans Casimir et Caroline, (mes André Wilms – Festival d’automne, Parole d’acteur, CDC Atelier de Paris Carolyn Carlson 2014), puis dans En attendant Godot (mes Laurent Frechuret – Festival d’Avignon 2015 et Tournée 201). En 2017 on peut le voir dans Gulliver (mes de Karim Bel Kacem – Théâtre de Vidy, Lausanne


CLARA PONSOT
Elle débute ses études au conservatoire municipal du 7ème arrondissement et commence ses premiers tournages. En 2009 elle est admise au conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris dans la classe de Jean Damien Barbin. On la retrouve à sa sortie dans Fahrenheit 451, mis en scène par David Gery, puis dans Le jeu de l’amour et du hasard mis en scène Laurent Laffargue et dans La mégère apprivoisée au Théâtre de la Ville. Au cinéma elle joue dans : Poupoupidou, Bye bye blondie, Les Infidèles, Cosimo e Nicole où elle tient le rôle titre et plus récemment dans Peur de Rien, en salle en juin 2016. En août 2016 elle met en scène Comme il vous plaira de William Shakespeare dans le cadre du Festival PAMPA avec le Collectif Pampa. Elle tient l’un des rôles principaux de Démons de Lars Norén, mis en scène par Matthieu Dessertine, création 2018.


BENJAMIN PORÉE
Après s’être formé à la Classe Libre des cours Florent, Benjamin fonde en 2009 la compagnie La Musicienne du silence. Il porte à la scène son premier spectacle, Une saison en enfer, interprété par Matthieu Dessertine en 2006. En 2012 Il devient artiste associé du Théâtre de Vanves où il monte Andromaque et Platonov avec une troupe d’acteurs issus de la Classe Libre. Platonov est repris à l’Odéon – Théâtre de l’Europe. Lors du festival IN d’Avignon 2015 il met en scène Trilogie du Revoir de Botho Strauss, en tournée 2016 à la Scène Nationale des Gémeaux dont il est l’artiste associé. Il monte Le Projet George, spectacle de clown avec Edith Proust et propose Pinocchio en clown lors de l’édition 2016 du Festival Pampa. Il monte également Ivanov avec les membres du collectif lors de cette même édition. En novembre 2016 il créé une variation autour de La mouette d’Anton Tchekhov, Le rêve est une terrible volonté de puissance, repris en avril 2017 au théâtre de Vanves.


BASILE LACOEUILHE
Après une formation au CFA d’Asnières (promo 2014) et maintes expériences enrichissantes, j’ai le bonheur de retrouver le collectif Pampa pour l’edition 2017 de son festival.


EDITH PROUST
Elle est admise au CNSAD en 2010. À sa sortie elle travaille sous la direction de Marie-Christine Soma et de Daniel Jeanneteau dans Trafic. Elle joue pour Christophe Maltot dans Les Corbeaux volent sur le dos et dans On ne Badine pas avec l’Amour. Elle intègre la compagnie de Benjamin Porée en 2015 avec Trilogie du Revoir au festival d’Avignon IN. Appréhendé pour la première fois au CNSAD, elle creuse l’art du Clown (de théâtre) avec son solo Le Projet Georges sous le regard de Benjamin Porée. (Théâtre de la Loge, Étoile du Nord, Venise….) Pour la saison 2016-2017, elle joue dans la variation autour de La Mouette d’Anton Tchekhov, Le rêve est une terrible volonté de puissance de Benjamin Porée ainsi que dans Tartuffe d’Eric Massé et dans Walpurg-Tragédie mis en scène par Jessica Dalle au Théâtre de la Cité Internationale. Enfin dans la nouvelle création d’Elsa Granat Le Massacre du Printemps. Elle tient l’un des rôles principaux de Démons de Lars Norén, m.e.s Matthieu Dessertine.


ANTOINE SARRAZIN
Il débute le théâtre et la guitare à l’âge de 16 ans. En 2009 il intègre les cours Florent où il travaille notamment avec Christian Croset et Jean-Pierre Garnier. Il entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris en 2012 où il travaille dans les classes de Jean-Damien Barbin, Michel Fau ou encore Yann-Joël Collin, puis joue sous la direction de Fausto Paravidino. Il monte au Conservatoire son premier spectacle intitulé Blue train, spectacle mêlant poésie et musique. Parallèlement à ses études, il joue au théâtre de Belleville dans un spectacle de James Borniche, et joue dans plusieurs spectacles au festival de la correspondance de Grignan. Il collabore à la création d’un festival de théâtre dans les landes en août 2015. En 2016 on peut notamment le voir avec sa guitare dans un spectacle avec Julie Recoing intitulé Lilith.


MARION TREMONTELS
Elle se forme au studio d’Asnières avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (promotion 2013). Elle joue au théâtre sous la direction de Daniel Mesguich, Marie Billetdoux, Clément Dedadelsen, David Géry, Angèlique Friant ou plus récemment dans Maladie de la jeunesse mis en scène par Philippe Baronnet au Théâtre de la Tempête, spectacle dans lequel elle tient le premier rôle. Au cinéma elle travaille notamment avec Manuel Poirier, René Réret, Clément Schneider, Marion Sarrault, Bertrand Arthuys, Laetitia Masson. En 2017 elle joue sous la direction de Christian Benedetti dans Blasted de Sarah Kane.


LUCIEN VALLE
Après s’être formé en autodidacte à la création lumière, Lucien a évolué pendant près de 5 années au sein de plusieurs théâtres et compagnies de Toulouse et sa région. Sa passion pour la création lui permettra d’intégrer l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) dans son cursus de Concepteur lumière dont il sortira diplômé en juin 2016. Il rejoint le festival Pampa lors de l’édition 2016 et signe depuis les créations lumières du collectif. Il travaille aujourd’hui comme créateur lumière et scénographe pour plusieurs compagnies, collectifs et metteurs en scène. En 2017 il signera entre autres les conceptions de Méduse du collectif des Bâtards dorés, de Projet Molière et Spartoï du Groupe Apache, de Démons de Matthieu Dessertine, de Léonie est en avance, des Poursuivants et travaille en ce moment sur la prochaine création de Benjamin Porée.


ELVIRE CAILLON
Diplômée de l’école Estienne en Illustration (2009) puis des Beaux-Arts de Paris (2014), son travail de peinture, dessin, image imprimée et scénographie se déploie tant dans l’intimité de l’atelier que dans le cadre de collaborations avec d’autres domaines de création tels que le la presse, l’édition, le théâtre, la musique ou encore le textile.
En 2012 elle travaille avec l’auteur et metteur en scène Gildas Milin sur le spectacle Toboggan. En 2014 elle commence à collaborer avec la revue INfluencia pour laquelle elle réalise de nombreuses illustrations. En 2016 et 2017 elle est artiste en résidence aux Astérides à Marseille puis à la Villa Belleville à Paris.
Elle participe régulièrement à des expositions collectives et vient de signer des créations pour la collection été 2018 de la marque agnès b. actuellement en magasins.
Proche du collectif Pampa depuis de nombreuses années, c’est la 4ème année qu’elle imagine et réalise les affiches et l’identité visuelle du festival.


MATHURIN VOLTZ
Après la Classe Libre du Cours Florent et le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, il débute en 2011 dans Hamlet, mis en scène par Daniel Mesguich. Il interprète le rôle de Robert Pinget dans Nouveau Roman, mis en scène par Christophe Honoré, présenté au Festival In d’Avignon 2012, puis au Théâtre National de la Colline. En 2013, il tourne sous la direction de Nina Companeez (Le général roi), de Henri Helman (Richelieu), et de Tony Gatlif dans Geronimo. En 2016 il joue dans Le jeu de l’amour et du hasard mis en scène par Laurent Laffargue. En 2017 il tient le premier rôle dans la reprise de Tristan, mis en scène par Eric Vigner au T2G. Il joue dans 20 Novembre, mis en scène par Lena Paugam, à Rennes puis à la manufacture durant le festival Off Avignon 2017.


PIERRE CASSIGNARD
Parrain du Festival
Natif de Sainte-Foy-La-Grande il est profrondément attaché à cette région. Il entre à l’école de La Rue Blanche en 1985 avant d’intégrer le CNSAD dont il sort en 1995. Il reçoit le Molière du meilleur comédien en 1997 pour Les Jumeaux Vénitiens de Goldoni, mis en scène par Gildas Bourdet.En 2004, Il tourne dans Tout pour plaire de Cécile Telerman en duo avec Mathilde Seigner. La même année, il est à l’affiche des Poupées Russes de Cédric Klapisch, donnant la réplique à Audrey Tautou. Il enchaine l’année suivante avec J’aurais voulu être un danseur de Alain Berliner aux côtés de Vincent Elbaz, Jean-Pierre Cassel et Jeanne Balibar. Seconde nomination aux Molières en 2005 pour La Locandiera du même Goldoni, mis en scène par Alain Sachs au Théâtre Antoine. Fin 2008, Il partage la vedette avec Cristiana Reali dans la pièce Good Canary mise en scène par John Malkovich