LE COLLECTIF

ANTHONY BOULLONNOIS

 

Fondateur du collectif Pampa, il se forme aux Cours Florent dans le cadre de la Classe Libre avant d’intégrer le Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris. Il joue dans Platonov mis en scène Benjamin Porée (Odéon – Théâtre de l’Europe 2012, Théâtre de Vanves). Il joue également dans La Salle d’attente, une adaptation de Catégorie 3.1 de Lars Norén mise en scène Krystian Lupa (Théâtre Vidy-Lausanne, Théâtre national de la Colline). Il joue dans Trilogie du Revoir, mis en scène Benjamin Porée d’après le texte de Botho Strauss, durant le Festival in d’Avignon 2015. En novembre 2016 et avril 2017 il joue dans la variation autour de La Mouette d’Anton Tchekhov, Le rêve est une terrible volonté de puissance, mis en scène par Benjamin Porée. Il joue dans tous les spectacles du collectif Pampa depuis août 2017.

 

 

 

 

MATTHIEU DESSERTINE

 

Fondateur du collectif et festival Pampa, il passe par la classe libre des Cours Florent avant d’intégrer le CNSAD. Il travaille avec Jean-Pierre Garnier dans La Coupe et les lèvres en 2010 au théâtre de la Tempête, et avec Benjamin Porée dans Une Saison en enfer d’Arthur Rimbaud en 2014, mais surtout avec Olivier Py, actuel directeur du Festival IN d’Avignon, dans Les Enfants de saturne en 2009, puis il est Roméo dans Roméo et Juliette au Théâtre de l’Odéon-Théâtre de l’Europe en 2011, Orlando dans Orlando ou l’Impatience (Festival IN Avignon, Théâtre de la Ville) et Edgar dans Le roi Lear, créé en Juillet 2015 dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes – Festival IN d’Avignon. Il tient en 2016 le rôle principal dans État de siège d’Albert Camus mis en scène par Emmanuel Demarcy Mota au Théâtre de la Ville. Puis il travaille en 2018 avec Benjamin Porée en tant que co-auteur et acteur dans Hamlet, il faut arracher la joie aux jours qui filent. En 2019 il joue dans L’école des femmes mis en scène par Christian Esnay. Il travaille également avec Bruno Bonhoure sur Le purgatoire, spectacle musical autour de l’oeuvre de Dante. Au festival pampa il a mis en scène : Richard II, Alice aux pays des merveilles, Démons, et Dom Juan. Au cinéma il a travaillé avec Michel Hazanavicius – Le Redoutable Cosimo Terlizzi – Dei, Josée Dayan – La mauvaise rencontre, Capitaine Marleau, Anthony Doncque – 1992, Cedric Anger – L’amour est une fête, Nicolas Klotz, Frederic Mermoud, Nina Companeez, Yvan Fegieres – Les rivières pourpres.

 

 

 

 

FLORENT HU

 

Florent a commencé le théâtre à l’age de 9 ans dans un atelier pour enfant avec Anne LEPLA. En 2009 il entre aux Cours Florent et travaille avec Cyril ANREP, Suzanne MARROT, Julie RECOING, Jean Pierre GARNIER. Il intégre la classe libre en 2012 et rencontre dans le travail Florence VIALA, Oliver COYETTE et Laurence ROY. En 2014, Florent est accepté au Conservatoire National Superieur d’Art Dramatique. Il joue dans “Andromaque” et “Roberto Zucco” mis en scène par Yann Joël COLLIN, une spectacle crée autour de Musset mis en scène par Sandy OUVRIER, “l’impromptu de versaille” mis en scène par Clément HERVIEU LEGER ainsi que dans un spectacle de danse “Walk Up” chorégraphié par Caroline MARCADET. Quelques mois avant sa sortie au conservatoire, il joue au théâtre 13 une pièce nommée “Les peintres au charbon” mis en scène par Marc DELVA et dans une adaptation de “La reine Margot” mis en scène par Hugo BARDIN. Il fera aussi le festival d’avignon dans le IN avec “Roberto Zucco” et “l’impromptu”. Depuis 5 ans, il travaille sur le festival Pampa comme comédien mais aussi metteur en scène.

 

 

 

 

JESSICA DALLE

 

Elle est diplômée du Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris en 2013. Parallèlement à ses études, elle met en scène plusieurs pièces dont Léonce et Lena de George Buchner, Le Traitement et Atteinte à sa vie de Martin Crimp, puis Souffle, création à partir du Faust de Goethe et Walpurg-tragédie au Théâtre de la Cité internationale en 2016 et au festival Impatience 2017 à la Gaité lyrique. Elle prépare sa nouvelle pièce Midi était en flammes à partir de l’oeuvre de Pier Paolo Pasolini, pour ce spectacle elle sera en résidence à Anis Gras la saison prochaine. Elle développe dans ses spectacles des partitions sonores singulières et considère l’espace du plateau comme le lieu d’un imaginaire démesuré. Pour le festival Pampa, elle a monté Macbeth de Shakespeare lors de l’édition 2018. Elle est également chanteuse dans plusieurs groupe de jazz et apprends depuis ans la contrebasse au conservatoire Lilli Boulanger (Paris 9e).

 

 

 

 

EDITH PROUST

 

Diplômée au CNSAD, elle part travailler en Colombie chez Fernando Montes et Varasanta teatro. Elle travaille sous la direction de Marie-Christine Soma et de Daniel Jeanneteau dans Trafic. Elle joue également pour Christophe Maltot dans Les Corbeaux volent sur le Dos (2013) ainsi que dans On ne Badine pas avec l’Amour (2014). Elle intègre la compagnie de Benjamin Porée en 2015 pour La Trilogie du Revoir au festival d’Avignon IN, ainsi que pour Le rêve est une terrible volonté de puissance, créé au Quartz, Brest, repris au Théâtre des Gémeaux en novembre 2017. En 2016-2017 elle joue dans Tartuffe, nouvelle ère par Eric Massé crée à la Comédie de Valence. Walpurg-Tragédie mis en scène par Jessica Dalle au Theatre de la Cité Internationale et au Festival Impatience. Enfin, dans Le Massacre du Printemps mis en scène par Elsa Granat. On la verra en septembre 2019 au Théâtre de la Colline dans Data, Mossoul, mis en scène par Josephine Serre. Appréhendé pour la première fois au CNSAD, elle creuse l’Art du Clown avec Le Projet Georges, et avec lui l’écriture de plateau ainsi que l’improvisation.

 

 

 

 

MARION TRÉMONTELS

 

Marion Trémontels débute à dix-sept ans à Périgueux avec le réalisateur Manuel Poirier dans le film Le sang des fraises. Elle se forme au Théâtre-Studio d’Asnières puis au Conservatoire national supérieur d’Art dramatique de Paris dans les classes de Daniel Mesguich, Jean-Damien Barbin, Dominique Valadié. Depuis elle travaille au théâtre avec Daniel Mesguich (La fiancée aux yeux bandés, à l’Espace Pierre  Cardin), Christian Bénédetti (Blasted au Théâtre-Studio d’Alfortville), Philippe Baronnet (Maladie de la Jeunesse au Théâtre de la Tempête), Angélique Friand (Couac au Théâtre de Vanves et Théâtre des Sablons), Benjamin Porée, Jessica Dalle, Florent Hu, Matthieu Dessertine, Astrid Bayiha. Au cinéma elle tourne pour Jean-Paul Civeyrac, René Féret, Clément Schneider, Laetitia Masson. À la télévision avec Pascal Chaumeil, Eric Duret, Marion Sarrault, Fouad Benhammou, Pascal Heylbroeck, Bertrand Arthuys, Alexandre Pidoux, Alexandre Laurent.

 

 

 

 

BASILE LACOEUILHE

 

Apres une formation à l’École Supérieure de Comédiens par Alternance d’Asnières, Basile Lacoeuilhe joue dans des mises en scènes pour Rene Loyon, Gilles David, hevelyne hamon, Hervé von der Meulen. Il participe à plusieurs créations théâtrales avec les collectifs Pampa (Ivanov au Point Ephemere en 2017) et La Comète (Le Bal au Théâtre Monfort en 2018). Il est aussi le personnage principal de la série Charon de Joseph Minster pour lequel il reçoit au FFW le prix du meilleur acteur en 2016. Actuellement il joue le rôle de Dom Juan dans une mise en scène de Matthieu Dessertine. Il tient l’un des rôles principaux dans la prochaine mise en scène de Lena Paugam au Centre Dramatique National de Saint-Brieuc sur Andromaque et dans une création de Jean-Baptiste Lafarge au Théâtre Montansier

 

 

 

 

MARION NOONE

 

Originaire de Bretagne, elle intègre l’ESAD de Paris en 2011. Elle y rencontrera notamment A. Del Perugia, pédagogue et metteur en scène. Sa vision du travail de l’acteur l’éclaire et lui parle fort, elle décidera plus tard d’intégrer le collectif de l’Hostellerie de Pontempeyrat dont il est référent. Elle sort de l’école en 2014, enrichie et entourée de la compagnie Future noir, créée avec sa promotion et dont elle est membre fondatrice. Un an plus tard, après quelques pérégrinations, courts métrages et aventures théâtrales, elle rencontre la metteuse en scène M.Pinsard. Il en naît une belle complicité et Marion devient collaboratrice artistique et coach d’acteur sur ses deux spectacles « Tout Chinois » et « On va tout Dallasser Pamela » joués au Tarmac à Paris et au théâtre de Vidy à Genève. L’expérience est intense et loufoque ; cependant, fidèle à ses premiers amours, elle retrouve sa compagnie en 2017 pour « Une Commune », mis en scène par J. Audry au théâtre de Vanves. 2018 et 2019 quant à elles seront rythmées par ” L’école des Femmes » dirigé par C. Esnay dans lequel elle joue Agnès, et mène une recherche avec des enfants soutenue par les Ateliers Médicis en vue de la création d’un spectacle sur la figure des héroïnes.

 

 

 

 

MATHURIN VOLTZ

 

Mathurin Voltz suit les cours de la Classe Libre du Cours Florent à l’âge de 17 ans, avant d’intégrer un an plus tard le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Il débute en 2011 dans Hamlet, mis en scène par Daniel Mesguich. Il interprète le rôle de Robert Pinget dans Nouveau Roman, le spectacle de Christophe Honoré, présenté au Festival In d’Avignon 2012 puis au Théâtre de la Colline. En 2013, il tourne sous la direction de Nina Companeez (Le Général du roi), Henri Helman (Richelieu, la pourpre et le sang) et Tony Gatlif (Geronimo, Festival de Cannes 2014). On a pu le voir dans Le jeu de l’amour et du hasard au Théâtre de l’Ouest Parisien et en tournée, où il interprétait le rôle de Dorante, dans la mise en scène de Laurent Laffargue. Il reprend ce même rôle l’année suivante cette fois mis en scène par Philippe Calvario au Théâtre de la Pépinière à Paris. Il a joué dans Le 20 Novembre de Lars Norén sous la direction de Lena Paugam lors du Festival d’Avignon 2017 au Théâtre de la Manufacture et à l’Université de Princeton. La même année, il joue dans Tristan mis en scène par Eric Vigner au CDN de Gennevilliers qu’il retrouve un an plus tard dans Partage de midi, spectacle créé au Théâtre National de Strasbourg et joué notamment au Théâtre National de Bretagne, au Théâtre de la Ville de Paris avant une tournée en Chine la même année. Il enregistre également de nombreux livres-audio pour les Editions Thélème et Gallimard, pour France Culture et participe chaque année au Marathon des mots de Toulouse.

 

 

 

 

LOYSE DELHOMME

 

Formée à l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle, en Licence et Master Théâtre puis en Master 2 – Métiers de la production théâtrale, elle réalise différents stages de production et administration en parallèle de ses études, notamment avec le PôleBuro du Théâtre Les Déchargeurs, au Centre Européen de Poésie d’Avignon, et avec la cie Les Bacchantes. Elle rejoint l’équipe du collectif Pampa en 2015, et ensemble ils créent le Festival Pampa, qu’elle administre et co-dirige. Elle fait partie de l’équipe fondatrice de l’Office de production artistique et solidaire dédié à la jeune création, Prémisses, avec Claire Dupont et Camille Fabre où elle est chargée de production et de graphisme. En 2019 elle travaille en free-lance pour Prémisses, et la cie Les Têtes d’Atmosphère. Elle est chargée de cours “Suivi d’un projet théâtral” à la Sorbonne Nouvelle, depuis janvier 2019.

 

 

 

 

HÉLÉNA CASTELLI

 

Après avoir obtenu un DMA (Diplôme des Métiers des Arts) régie de spectacle, option Lumière à Besançon, Héléna a passé un an au Centre de développement chorégraphie national «Le Pacifique» à Grenoble. Très tôt, elle commence également à travailler au festival d’Avignon en tant que régisseur général. Elle a notamment collaboré avec Julien Renon, Solenn Goix et Judith D’Aleazzo membres des Tréteaux de France pour la conception lumière de la deuxième journée du Soulier de Satin. Héléna est entrée dans l’aventure Pampa l’an passé pour gérer les créations lumières et la maintenance du lieu. Passionnée par le théâtre et pratiquant la danse depuis l’âge de 6 ans, ses créations lumières mixent les deux univers et apportent une nouvelle dimension aux spectacles

 

 

 

 

LES NOUVEAUX MEMBRES

 

 

 

 

MOUSTAFA BENAÏBOUT

 

Moustafa Benaibout est acteur, auteur et metteur en scene, sortie en 2012 du CNSAD. À sa sortie, il travaille avec Phillipe Minyana (Cri et Ga cherchent la paix) au théâtre du Rond Point, Clement Poirée sur “La nuit des rois” au théâtre de la tempête , Olivier Py (le Roi Lear) au palais des pape à Avignon. En parallèle il travail avec le collectif Yes Vous Aime, sur des pastilles humoristiques , diffusée entre autre sur France 4 et Canal Plus. On le retrouvera courant 2019/2020, dans Les Milles et une nuits de Guillaume Vincent, au théâtre de l’Odeon puis en tournée dans toute la France.

 

 

 

 

 

 

 

 

MAËLIA GENTIL

 

Diplômée en 2010 de l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris dirigée par Jean-Claude Cotillard, elle crée avec quatre camarades de sa promotion la Compagnie du 7è Étage avec laquelle ils co-dirigent depuis 2013 les Studios de Virecourt lieu de résidence et création. Au cinéma, elle joue dans les films de Gérome Barry et Romain Daudet-Jahan (Le Grand Numéro, prix public du Festival du Film de Pékin), de Loudia Gentil (Coup d’Œil, prix d’interprétation féminine au Festival de Pau), de Maxime Malabard et Anthony Taieb (Marée Haute) et de Pierre Schoeller (Un Peuple et Son Roi).

Au théâtre, en plus des créations de sa Compagnie (Septième Étage, Veuillez Agréer, Les Chevaliers, Le Vagabond Pythagoricien), elle joue dans Pornographie de Simon Stephens mis en scène par Laurent Gutmann à la Cartoucherie de Vincennes, et Cancrelat de Sam Holcroft mis en scène par Sophie Loucachevsky au Théâtre Ouvert et au Festival In d’Avignon. De 2013 à 2018 elle joue sous la direction de Julie Duclos (Fragments d’Un Discours Amoureux, Masculin-Féminin, Nos Serments, May Day) à la Scène Nationale de Besançon, au Théâtre National de la Colline, aux Célestins, au Théâtre National de Bretagne. En 2018 et 2019, elle joue Ophélie aux côtés de Matthieu Dessertine dans Hamlet mis en scène par Benjamin Porée au Théâtre des Gémeaux et à la Scène Nationale de Brest. En 2020 elle réalise son premier court-métrage Être Allant Vers, produit par LaClairière Production. Et pour le Festival Nikon, elle écrit et réalise avec Matthieu Dessertine un mini court métrage, À Quoi On Joue.

 

 

 

 

 

 

 

 

MARION JEANSON

 

Marion Jeanson est comédienne et metteuse en scène pour le théâtre et l’opéra. Elle dirige TACTUS dans les Landes qui porte les créations Belettes, poses et superposes (entre le théâtre musical et le stand up, un duo claveciniste et comédienne), ainsi que Platonov’s Wake (théâtre immersif avec 9 acteurs). Avec Francesco Biamonte, à Lausanne, Marion co-dirige les Farceurs Lyriques avec laquelle elle met en scène notamment La Fausse Polonaise, une opérette d’après Pergolèse. Elle crée à Paris le « Waiting for Beckett – Festival Fragmenté » pour lequel elle monte 4 dramaticules. Pour le Chœur de la Cité de Lausanne elle écrit et met en scène le Ciel de Rameau, réunissant une centaine d’artistes dans des halles transformées en paradis. Elle joue notamment dans 18763 mots en arial 11 d’Anaïs de Courson, et Cosmos 110 puis Mad Grass d’Emmanuelle Destremau mis en scène par Elodie Ségui.

Elle est violoniste à l’Orchestre des Musiciens d’Europe, choriste à ses heures perdues et pratique avec effort la danse classique depuis 2 ans et le cor depuis 3 mois. Actuellement Marion travaille à Lausanne sur la mise en scène de Didon et Enée de Purcell avec l’ensemble Voix8, et du cabaret Les hommes ont les yeux qui brillent avec Lee Maddeford et Dominique Tille.

 

 

 

 

 

 

MARION LAMBERT

 

Née le 21 septembre 1988 à Cognac, Marion Lambert suit pendant un an la formation théâtrale au conservatoire de Bordeaux. Suite à l’Estba, elle intègre pendant un an la Comédie Française en tant qu’élève comédienne, année durant laquelle elle travaille sous la direction de Laurent Pelly, Jérôme Deschamps, Jacques Allaire, Alfredo Arias. Elle joue dans Peanuts de Fausto Paravidino au théâtre du Vieux Colombier dans une mise en scène de Marie-Sophie Ferdane.
 Depuis, elle joue dans Hors Cadre, un spectacle hybride et sensoriel mêlant cirque et théâtre avec Fabrice Macaux, Caillasses de Laurent Gaudé au théâtre du Peuple mis en scène par Vincent Goethals, La mort de Pompée et Sophonisbede Corneille, diptyque mis en scène par Brigitte Jacques Wajeman au Théâtre de la Ville.


 

Elle travaille également avec la compagnie du Pas Suivant avec laquelle elle fait deux créations, Nuits Blanches de Dostoïevski et Training, spectacle autour du thème du sport, joué à Limoges, à la scène nationale d’Aubusson et Bellac. Elle collabore également avec le Collectif OS’O : elle joue dans Timon/Titus et prochainement dans Pavillon NoirAu cinéma elle joue dans Catacombes, film de genre américain de John et Erik Dowdle sorti le 20 août 2014

 

 

 

 

 

 

LEONARD BOURGEOIS TAQUET

 

Léonard Bourgeois-Tacquet est musicien et comédien. Il a étudié le piano et la batterie en école de musique, puis la musicologie à Paris IV. Il a suivi une formation de comédien au cours Jean-Laurent Cochet, puis au Studio de formation théâtrale de Vitry-Sur-Seine. Il a joué sous la direction de Jean-Laurent Cochet, Florian Sitbon, Frederic Jessua, Steve Kalfa, Maya Ernest. Il est actuellement artiste associé à la compagnie Avant l’Aube ainsi qu’à la compagnie Cassidy. Il a tourné pour Doria Achour et Sylvain Castenoy dans la série Guépardes et pour Charline Bourgeois Taquetdans Pauline Asservie.

 

 

 

 

 

 

LEON CUNHA DA COSTA

 

Léon Cunha Da Costa entre au Cours Florent à 17 ans, il y suit les cours d’Esther Ebbo, Serge Brincat, Gretel Delatre avant d’être admis en classe libre dirigée par Jean-Pierre Garnier. A sa sortie, il joue notamment dans Bleu de R. Devos m.e.s. par Cyril Anrep , Légendes de la foret viennoise m.e.s. par Volodia Serre, Le crime l’enquête le hasard et la joie d’Elie Salleron, Iphigénie m.e.s. par Julie Louart, ou encore Fantasio m.e.s. par A. Raffalli. En parallèle, il joue dans plusieurs longs-métrages tels que : Heureux Comme Dans Les Bras d’Une Femme réal. par A. Gabrielli, Chachachaud de X. Tesson ou Ni Une Ni Deux réal. d’Giafferi. Récemment il a joué Hamlet dans J’attends la nuit de Mathias Zackhar et tourné dans Le Monde Après Nous de L. Ben Salah.